Le bronzier fabrique des objets en alliage de cuivre et d’étain pour faire du bronze ou de cuivre et de zinc pour faire du laiton. Il réalise des pièces nombreuses et diverses comme des luminaires, décors, chandeliers, lustres, statuaire, etc.

 


 

Profil

  • Intérêt pour le travail du métal
  • Bonne perception des volumes
  • Sensibilité artistique
  • Précision

 


 

Emploi et débouchés

Les bronziers travaillent en ateliers ou auprès de l’administration publique. Ils peuvent être regroupés selon différents types d’activités : la fonderie d’art pour la création de bronzes de type statuaire, la métallerie d’art, l’atelier diversifié (quincaillerie décorative, mobilier, luminaire…) ou spécialisé (luminaire…). Les activités de création et de restauration sont souvent liées.
Les artisans bronziers français jouissent d’une forte reconnaissance internationale. La profession est en évolution, les bronziers sont en quête de  main d’œuvre face à un marché qui continue à se développer.

 

Devenir bronzier

Formation initiale

 


 

Niveau V
– CAP bronzier option tourneur sur bronze, 2 ans.
– CAP bronzier option ciseleur sur bronze, 2 ans.
– CAP bronzier option monteur en bronze, 2 ans.

Niveau IV
– BMA orfèvre option monture-tournure, 2 ans.
– BMA orfèvre option gravures-ciselure, 2 ans.
– FMA, Formation Métiers d’Art – Ateliers métal : Tournage d’art, Ciselure ou Monture en bronze (Ecole Boulle), 3 ans.

Niveau III
– DMA, Diplôme des Métiers d’Art – Arts de l’habitat – Option ornements et objets, 2 ans.

 

Formation professionnelle continue

Des formations non diplômantes, d’une durée variable permettent de suivre une initiation ou un perfectionnement.

 


 

Vous êtes compagnon ou cherchez un compagnon ?

Contactez-nous !